Des applications lumineuses

Un système d’éclairage automatique en différents endroits d’un bâtiment fait désormais partie de l’équipement standard, notamment lorsqu’aucune main n’est libre pour presser sur l’interrupteur et que l’on se trouve dans l’obscurité. Car personne n’ignore que les boîtes volumineuses ou les caisses de bouteilles se rangent à la cave, précisément là où l’éclairage est le plus faible et que, dans le meilleur des cas, on ne dispose que du coude pour actionner l’interrupteur. Un détecteur de mouvements fait jaillir la lumière et assure la sécurité. Le capteur intégré réagit aux mouvements de manière plus ou moins sensible, selon la luminosité programmée. Ce réglage est important afin que le détecteur ne réagisse pas en cas de forte luminosité. La lumière reste allumée un temps défini, puis s’éteint. Si le capteur est activé à nouveau durant ce laps de temps, la plupart des systèmes reprennent le décompte des minutes depuis le tout début.

Lumière sur mesure

Il est conseillé d’installer à la cave un détecteur de présence, car à la différence d’un détecteur de mouvements, il repère une personne même si celle-ci ne bouge pas. Les systèmes de capteurs sensibles permettent même de repérer les plus petits mouvements, comme par exemple un hochement de tête. Et quand la pièce est vide, la lumière s’éteint automatiquement.

De sûrs chemins

Le chemin menant à la maison peut aussi être semé d’embûches, et cela au sens propre du terme. Un faux pas et voilà qu’on trébuche. Un éclairage de chemin automatique contribue à réduire le risque. Le spécialiste en électricité trouvera la solution adéquate dans la gamme de produits existants, qui va des modèles déjà équipés de capteurs de mouvements aux lampes solaires LED. Avec toute la sécurité requise.

Fermer l’article
27 septembre 2015
Cet article pourrait aussi vous intéresser