Electrotechnique – le cœur de la maison

Quel que soit l’équipement technique, les propriétaires de maison ont tous la même exigence: trouver la meilleure solution individuelle. Celle-ci doit fonctionner sans accroc, être aisément compréhensible et simple à manier, même si le propriétaire manque d’affinités techniques.

Le conseil d’un électricien joue un rôle majeur dans le choix de la solution optimale. Un constat toujours valable à l’époque d’internet, et qui tend même à gagner en importance, car plus les systèmes électriques sont complexes, plus le besoin de conseils est grand. Par crainte d’être dépassé par la technique, les systèmes les plus modernes - notamment la domotique - peinent encore à s’imposer partout. Selon les spécialistes, une meilleure information contribuerait à lever les préjugés et les réticences, et à accroître notablement la demande en domotique.

Domotique lors de nouvelles constructions...

La domotique est le plus souvent mise en oeuvre dans les nouvelles constructions. Il est important que l’électricien informe le propriétaire de l’éventail complet des possibilités. De là découle la planification. Grâce à une conception prévoyante et à un aménagement modulaire, on peut également compléter après coup au fur et à mesure.

...et dans les anciens bâtiments

Des changements sont également possibles dans le cadre d’une rénovation, lesquels dépendent du type d’installation et du système en place. Si l’on a été prévoyant lors de la construction, il devrait y avoir des tubes vides en réserve. Dans le cas contraire, on s’efforcera de poser les câbles dans les tubes disponibles et d’insérer les actionneurs de façon décentralisée, par exemple dans les boîtes de dérivation existantes. A défaut, il demeure envisageable de recourir à une solution par liaison radio, mais celle-ci exige l’examen des caractéristiques du bâtiment par un spécialiste afin de savoir s’il est possible d’y mettre en service un récepteur et un Repeater.

Habitat intelligent

Autre avantage de la domotique, une meilleure efficience énergétique. Par exemple en quittant la maison, sur simple pression d’un bouton, les appareils non utilisés sont éteints et les stores protègent de la chaleur tout au long de la journée, quelle que soit l’orientation du soleil. Ainsi, nul besoin de refroidir la maison en été, d’où un gain d’énergie. Ce même procédé permet en hiver de profiter du soleil pour chauffer les pièces. Une technique adéquate et pertinente de domotique s’inscrit à 100% dans le prolongement de la notion d’«habitat intelligent».

Fermer l’article
27 avril 2015
Cet article pourrait aussi vous intéresser