Imprimer Partager Contact

Bourquin Jean-Yves SA
Rue Henri-Blanvalet 21
1207 Genève
T. 022 849 83 33
info@bourquinelectricite.ch
www.bourquinelectricite.ch

Temps de lecture 4 Minutes

Le confort d’une Smart Home dans une maison patricienne

D'une maison historique à une maison de rêve moderne: grâce à une restauration minutieuse, à une réutilisation intelligente des matériaux et à la mise en œuvre d’un système domotique interconnecté, un bâtiment a vu le jour qui n'a rien perdu de son importance historique malgré la technologie avancée.

Si les maisons pouvaient parler, elles auraient certainement de belles histoires à raconter. La maison patricienne féodale, surmontée de corniches crénelées, a été construite au 16ème siècle, vraisemblablement par des serfs car la pierre naturelle devait être transportée jusqu’à Pratval/GR, ce qui a dû coûter beaucoup d’efforts. Située le long d’une ancienne route parcourue par les commerçants, la maison a certainement vu défiler une foule de voyageurs et a été le témoin de nombreuses rencontres. Il s’agissait donc d’un lieu de rassemblement – et telle a été la volonté des propriétaires lors de la rénovation du bâtiment: perpétuer l’histoire et recréer un lieu convivial de réunion. Mission accomplie grâce à une restauration soigneuse rehaussée d’une technique domotique de pointe.

Du neuf avec du vieux matériel

Lors des travaux préliminaires, des surprises sont apparues. Le démontage d’un plancher en briques dans le couloir a fragilisé la voûte située en dessous, qui a dû être étayée. Par ailleurs, de belles dalles de pierre anciennes ont été découvertes – le charme ancien est préservé grâce à de nouvelles dalles d’une pierre identique qui viennent les compléter. Les montants de fenêtres et de portes en ardoise repeints ont été laissés dans leur état naturel, après avoir été soigneusement sablés. D'autre part, les maîtres d’ouvrage ont attaché une grande importance à la réutilisation des vieux matériaux provenant du démontage. Par exemple, les panneaux de bois du salon ont été retirés, sablés et réassemblés après la pose de l’isolation. De même, on a fabriqué une table à manger à partir de planches de sol vieilles de 500 ans et un cadre de lit à partir d'anciennes poutres stabilisant le plancher.

Un ensemble harmonieux

En ce qui concerne l’aménagement intérieur, sobriété et dépouillement ont été les maîtres-mots de l’architecte et du maître d’ouvrage. En contraste avec l’acier forgé, le bois peint en blanc assure une séparation visible entre l’ancien et le nouveau. Les éléments contemporains – dressing, portes coulissantes, parois entièrement vitrées des salles d’eau – complètent discrètement l’esthétique d’ensemble et confèrent un sentiment d’unité. Il en va de même de la cuisine moderne qui s’avère parfaitement adaptée au caractère historique du bâtiment. Les sols et certains pans de mur sont en Naturofloor, un produit minéral qui s'harmonise parfaitement avec les autres matériaux de construction.

Un seul clic suffit

Pour respecter l’histoire d’une bâtisse, des concessions sur le confort ne sont pas forcément nécessaires. Au contraire: le système domotique basé sur digitalSTROM a été mis en place de manière ciblée par l’installateur-électricien en vue de commander tous les appareils électriques dans la cuisine et la buanderie par interrupteur ou via une application pour smartphone. De plus: chauffage, ventilation, alarme, audio et vidéo, éclairage, obscurcissement, porte du garage, et même la fontaine dans le jardin et l’irrigation sont connectés à ce système qui permet de commander aisément tous ces dispositifs. L’éclairage dans et autour de la maison est équipé de lampes LED à luminosité variable et basse consommation. Leur ton chaud crée une lumière douce, et donc une atmosphère agréable. La connectivité permet par exemple de programmer des scénarios de lumière et de les déclencher en un clic – selon les besoins et même accompagnés de la musique adéquate.

Partir en vacances sans soucis

Garder tout sous contrôle via son smartphone est une chose, mais il est également important de pouvoir sereinement laisser derrière soi un bâtiment sécurisé et parfaitement fonctionnel. Grâce à la simulation de présence, la maison paraît habitée alors que les occupants sont en vacances. Et ne vous faites aucun souci au sujet du jardin: le système détermine s’il est besoin d’arroser en fonction des conditions météorologiques et de la période de l’année. Naturellement, l’accès à distance par smartphone est également assuré: il est ainsi possible de baisser le chauffage en cas d’absence prolongée puis, lorsqu’on se trouve sur le chemin du retour, de le remonter afin d’arriver dans un logement agréablement chaud. De la sorte, vous économisez facilement une grande quantité d’énergie.

Extensible à souhait

Dans la mesure où le système communique par lignes électriques, les murs en pierre sèche n’ont été percés qu’en de rares endroits, uniquement pour faire passer les câbles informatiques relayant le signal Wi-Fi. Les murs de plusieurs mètres d’épaisseur bloquaient en effet le signal Wi-Fi d’une pièce à l’autre. Il a donc fallu installer sept émetteurs Wi-Fi pour desservir toutes les pièces de la maison. Mais le jeu en valait la chandelle, puisqu’il est maintenant possible de faire du télétravail confortablement dans chaque pièce. Et le reste du système offre une grande flexibilité: étant conçu de manière modulaire et ouverte, il est possible de le développer continuellement, au fur et à mesure de l’évolution des besoins. Comme possibilité d’extension, on pourrait imaginer l’accès par empreinte digitale, ou encore une boîte à colis intelligente que l’employé de la poste ouvrirait par un code. Il serait également possible d’intégrer un assistant vocal afin de commander le bâtiment par la voix. Tous ces changements peuvent être aisément effectués après coup par une simple modification de programme, ce qui se réalise en un tour de main.

Un bijou entre deux siècles

L'une des attractions de la maison est le fumoir voûté. Là où jadis la viande était mise à fumer sur le feu et les fruits séchés sur le séchoir, il est à nouveau possible aujourd'hui de cuisiner dans une atmosphère chaleureuse. Ainsi, le fournil adjacent au fumoir a été entièrement restauré en pierre naturelle. Le four en bois d'origine, lequel n'a pas survécu aux outrages du temps, a été remplacé par un four circulaire en briques réfractaires. La cheminée a été restaurée de manière à ce que la fumée de tous les foyers continue de s'échapper au-dessus. Particulièrement astucieux: l’intégration d’un gril dans la cheminée à la hauteur de la terrasse du toit, laquelle se trouve au-dessus du fumoir. Il en résulte un endroit supplémentaire pour passer de bons moments ensemble. Si les patriciens d’autrefois avaient su que cette maison resplendirait encore 500 ans plus tard, ils auraient certainement été heureux de s’asseoir dans la maison pour s’émerveiller des possibilités offertes par la technique moderne.

Nous sommes à votre entière disposition

Bourquin Jean-Yves SA