La lumière contribue à une ambiance conviviale et agit positivement sur notre bien-être. D’ailleurs, toute personne avisée tient compte des résultats de la recherche scientifique dans ce domaine au moment d’aménager son intérieur.

Se sentir actif et d’humeur entreprenante, ou au contraire mou et fatigué, cela dépend en grande partie de la lumière – plus exactement de l’intensité et de la couleur de la lumière. Ces facteurs influencent notre horloge biologique et déterminent le rythme du sommeil et les phases de veille. Un grand nombre d’études démontrent que cela affecte notre humeur et notre efficacité. Vous découvrirez ci-après les relations de cause à effet et les aspects à prendre en considération dans le cadre de la planification de l’éclairage.

La lumière détermine notre horloge interne

Notre humeur et notre rythme de sommeil sont conditionnés par le système hormonal. Deux hormones en particulier jouent un rôle prédominant: la sérotonine, surnommée «hormone du bonheur», est produite la journée; elle nous rend actifs et de bonne humeur. La mélatonine, aussi surnommée «hormone du sommeil», est, elle, produite pendant la nuit; elle influence l’humeur et favorise le sommeil. Les deux hormones entretiennent d’étroites relations. En effet, la sérotonine est transformée en mélatonine dans la glande pinéale – soit pour ainsi dire notre «horloge biologique» dans le cerveau. Dans ce processus de transformation, la lumière du jour occupe un rôle central: les photorécepteurs de l’œil perçoivent la lumière environnante et envoient cette information à la glande pinéale. Si la lumière du jour est suffisante, la production de mélatonine sera interrompue; le message suivant est donc envoyé au corps: c’est le jour. Si au contraire la lumière du jour est insuffisante, le cerveau continue de sécréter de la mélatonine. Cela implique que la sérotonine ne peut agir de façon vraiment efficace. Il s’ensuit que notre horloge interne se déséquilibre, ce qui affecte l’humeur.

Prévenir le blues hivernal

La lumière influence donc notre humeur – ce qui se ressent surtout en hiver, en particulier lorsque les journées sont courtes et la lumière rare. On parle d’ailleurs de «blues hivernal»: beaucoup se sentent dépourvus de force et d’élan et souffrent d’humeur instable. Le meilleur moyen de contrecarrer cet état est une promenade quotidienne de 20 à 30 minutes, au cours de laquelle on regarde consciemment le ciel.

Alterner les couleurs au fil de la journée

Mais pourquoi la lumière du jour est-elle si spéciale? Elle contient une part élevée de bleu, ce qui stimule le corps humain. Au crépuscule, la proportion de bleu décroît, ce qui a un effet calmant. Il est possible de profiter de ce phénomène lors de l’aménagement d’un appartement, notamment concernant le choix du bon éclairage. De telles constatations ont d’ailleurs été synthétisées par une science multidisciplinaire impliquant nombre de chercheurs, lesquels étudient les matériaux, les couleurs, la technique d’éclairage et leurs effets biologiques sur l‘être humain. Une multitude d‘approches de solutions existent déjà pour les espaces intérieurs, comme par exemple des luminaires spécifiques qui simulent les différentes phases de la lumière du jour. Et celui ou celle qui a du mal à se lever le matin peut ainsi tirer parti d‘un «réveil lumineux», lequel imite le lever du jour et vous tire du sommeil en douceur.

Des conditions idéales pour le travail et les loisirs

Celui qui souhaite bénéficier à la maison de conditions de lumière idéales devrait d‘abord se demander: où ai-je besoin de lumière et dans quel but? Par exemple, la lumière claire fortement teintée de bleu encourage la concentration et la performance et est donc idéale pour un bureau. Dans le salon en revanche, il convient de créer une ambiance conviviale. Une lumière indirecte faiblement nuancée de bleu a un effet relaxant. Et pour exploiter le potentiel intégral, on peut recourir à un système intelligent simulant la lumière du jour, adapté aux besoins individuels et programmé en conséquence. En tous les cas, il vaut la peine de s’adjoindre les services d’un professionnel, car la technologie suit les progrès des dernières recherches scientifiques en matière de lumière et offre donc un nombre croissant de solutions aptes à créer un environnement lumineux en phase avec les différentes fonctions de l’organisme. Demandez donc conseil à un professionnel concernant le bon éclairage de votre logement et découvrez les effets positifs sur le corps, l’esprit et le bien-être.

Fermer l’article
10 février 2020
Cet article pourrait aussi vous intéresser