Photovoltaïque: qu’en est-il des préjugés?

Concours

Gagnez un week-end dans un hôtel Sunstar

Est-il vrai que l’électricité solaire présente un bilan écologique négatif, qu’elle est beaucoup trop chère et qu’elle ne peut être produite de façon efficiente en Suisse? Dans la deuxième partie de notre dossier spécial sur le photovoltaïque, nous nous attaquons aux préjugés habituels et expliquons pourquoi c’est même souvent le contraire qui se produit.

Est-il exact que la fabrication de panneaux solaires exige davantage d’énergie qu’ils ne pourront jamais en fabriquer?

Cette rumeur court depuis l’apparition du photovoltaïque dans les années 1950, et elle s’avère particulièrement tenace. A l’époque, les panneaux solaires étaient utilisés pour alimenter en électricité les satellites, mais on n’attachait pas une grande importance à la notion de « temps de retour énergétique ». Aujourd'hui, en fonction de la technologie et de la localisation (latitude), le temps de retour énergétique est d'environ 2 ans - une valeur en constante diminution. Eu égard à la longue durée de vie des panneaux solaires, qui est de 30-40 ans, c'est donc une très bonne valeur.

Est-il vrai que les cellules solaires contiennent des matières premières toxiques?

Les cellules solaires sont composées à 95% de silicium, obtenu à partir de sable de quartz non toxique. Le silicium et les métaux utilisés dans l'électronique tels que le cuivre, le plomb ou l'aluminium sont entièrement recyclables après usage.

Le rayonnement solaire en Suisse est-il suffisant pour produire des quantités significatives d’énergie solaire?

Le rayonnement solaire moyen en Suisse est d'environ 1100 kWh par mètre carré et par année, ce qui est suffisant pour exploiter efficacement une installation solaire partout en Suisse. Même par temps nuageux et pluvieux, on réussit à produire de l'électricité en profitant du rayonnement diffus réfléchi par les nuages.

Les installations photovoltaïques ne sont-elles pas aujourd’hui encore trop onéreuses ?

Le prix du photovoltaïque a chuté au cours des dernières années; un système d'une capacité de 5 kWp est désormais disponible sur le marché à partir de 13 000 francs. Et son coût baisse encore en tenant compte des diverses déductions et subventions. Par exemple, dans la plupart des cantons, les déductions fiscales autorisées représentent 15 à 20 % de la valeur totale. En outre, il existe des contributions d’encouragement s'élevant à 20-30 % des coûts d'investissement.

L’installation solaire produit une quantité maximum d’électricité quand je n’en ai pas besoin. Comment profiter alors d’une installation photovoltaïque?

Lorsque le soleil brille à midi, personne n'est à la maison pour utiliser l'électricité; et le soir, lorsque la demande est élevée, il n'y a pratiquement pas de rayonnement solaire. Cependant, ne nous fions pas aux apparences: même lorsque la maison est vide, elle consomme de l'énergie à cause des appareils – réfrigérateurs, congélateurs – fonctionnant 24 heures sur 24. En mode veille également, les modems et boîtiers de télévision consomment de l'électricité. Les ménages suisses ont donc l’opportunité – sans technologie supplémentaire – de couvrir leurs besoins énergétiques à hauteur de 20 %. Il est possible de faire fonctionner les appareils ménagers tels que les lave-linge et lave-vaisselle de manière ciblée, grâce à une minuterie, lorsque le rendement solaire est le plus élevé. On peut également intégrer une batterie d’accumulation au sein d’un système domotique et commander par ce biais de manière ciblée la consommation d'énergie. A ce propos, demandez conseil à votre électricien. Il sait comment planifier et réaliser une installation photovoltaïque durable en fonction de vos souhaits et de vos besoins.

Fermer l’article
11 mai 2020
Cet article pourrait aussi vous intéresser