Détecteur de fumée – alarme en cas de fumée et d’incendie

Si un incendie éclate en dépit de toutes les mesures de sécurité, la situation peut vite devenir dangereuse, voire mortelle. De nombreuses personnes pensent pouvoir remarquer suffisamment tôt une fumée âcre et parvenir alors à prendre les mesures nécessaires à temps. Grave erreur. La nuit en particulier, dans son sommeil, il est peu probable de s’apercevoir assez tôt du dégagement de fumée et lorsqu’on se réveille, la fumée obscurcit déjà tellement la pièce qu’on ne voit plus grand-chose. De plus, les émanations de fumée peuvent rapidement provoquer une intoxication. Pour empêcher cela, un détecteur de fumée constitue un moyen efficace de donner l’alarme suffisamment tôt.

Choisir le détecteur de fumée adapté

On trouve sur le marché une large palette de produits: des systèmes avertisseurs qui réagissent aux températures élevées, d’autres qui donnent l’alarme si la température grimpe subitement, et enfin les détecteurs de fumée dits «optique», resp. «photoélectriques». Ces derniers sont dotés d’une grande sensibilité afin de réagir aux feux couvants, lesquels se développent lentement et dégagent une épaisse fumée noire pendant des heures à une température peu élevée, avant que des flammes n’apparaissent. Un rayon réagit aux particules de fumée dans l’air et donne l’alarme sans tarder. Il n’est pas facile de s’y retrouver dans cette jungle de produits; raison pour laquelle il est précieux de pouvoir s’appuyer sur le savoir-faire d’un électricien. Il conseille de manière individualisée et en fonction des spécificités du bien immobilier.

Connexion à votre smartphone

Avec le système dénommé Gateway, il est possible de relier à son smartphone, via WIFI, des détecteurs fonctionnant par liaison radio. On peut ensuite attribuer un nom à chaque détecteur sur son smartphone, afficher la qualité de la connexion, l’état de la batterie, mais aussi déclencher le signal test de chaque détecteur. En cas d’alarme, les détecteurs et le système Gateway émettent une alerte sonore et envoient un message avertisseur au smartphone. Et même lorsque la batterie d’un détecteur commence à faiblir, un message est envoyé sur le smartphone.  

Installer correctement un détecteur de fumée

L’installation d’un détecteur de fumée est particulièrement recommandée dans la chambre à coucher, à la cuisine et dans l’entrée. On obtient ainsi une protection minimale. Mais pour une protection optimale et une sécurité maximale, il importe d’intégrer également au dispositif le salon et le bureau. Un détecteur de fumée surveille une surface de 60 m2 et une hauteur de plafond maximale de 6 m. On l’installe au centre de la pièce, au plafond, à une distance d’au moins 0,5 m de tout ameublement.

Entretien régulier obligatoire

Il convient de contrôler une fois par année les détecteurs de fumée. Pour la plupart des modèles, il suffit de presser sur le bouton test. Si la sirène ne se déclenche pas, il faut alors réparer l’appareil ou le changer. Il importe également de procéder à un contrôle visuel: assurez-vous que l’appareil ne présente aucun dommage extérieur et que les orifices pour capter la fumée soient bien dégagés. Comme pour tant de choses dans la vie, la règle d’or est la suivante: «La confiance, c’est bien; mais le contrôle, c’est mieux». Le meilleur des systèmes de sécurité ne sert à rien s’il défaille en cas d’urgence. 

Fermer l’article
01 juillet 2019
Cet article pourrait aussi vous intéresser